17-11-2016

Dans une construction, une étude de sol préalable est primordiale.

Palplanches

Palplanches

Autant l’ouvrage peut être maîtrisé (structure, mise en oeuvre, second oeuvre, finitions, équipements…), autant le sol peut receler des risques souvent mal connus.

De multiples aléas peuvent menacer une opération de construction:

  • le retrait et le gonflement des argiles
  • l’eau (niveaux, variations de nappes…)
  • la compression des sols
  • la présence de vides souterrains (karst, fontis, carrières, marnières…)
  • l’hétérogénéité des sols naturels (orches, couches compressibles…) ou anthropiques (remblais, vestiges de fondations, anciens drains…)
  • la pente excessive et le risque de glissement y compris en phase terrassement
  • l’aspect sismique (exposition, effets de site, sols liquéfiables…)
  • l’évolution chimique (organique) des sols
  • la présence de sols pollués
  • le radon
  • l’incapacité des sols à absorber les effluents (cas des systèmes d’assainissement non collectif)
  • les risques de réseaux enterrés (canalisation, réseau électrique…)
  • les ouvrages existants et/ou avoisinants;
  • etc

Il apparaît donc indispensable qu’une étude du sol soit faite avant toute construction par une société géotechnique.

Cette intervention permettra d’adapter le projet et les fondations et donner d’autres indications si elles sont demandées (assainissement individuel, géothermie…)

Le rapport géotechnique (ou étude de sol) définira l’adaptation au sol du projet de construction et réduira les risques en phase chantier et durant la vie de l’ouvrage.

Il permettra ainsi de définir le type de fondations, le mode de traitement du niveau bas, d’éventuels améliorations ou renforcements de sol, les précautions à prendre sur la gestion des eaux, les préconisations sur les stabilités de pente et de soutènement, etc.

Ensuite, l’entreprise chargée des travaux de construction doit étudier l’exécution des ouvrages géotechniques (fondations, dallages, drainage, terrassement, talus, soutènement…) au même titre que l’exécution de la structure.

Consolidation

Consolidation

L’étude de sols sera donc utilisée par cette entreprise, mais également par le bureau d’étude en charge de la structure pour le dimensionnement des fondations (largeur, épaisseur…), pour le dallage ainsi que les superstructures (renforts, raidisseurs…).

Ce bureau d’étude peut être interne ou externe à l’entreprise (cela dépend souvent de la taille de l’entreprise).

Malheureusement, il est encore fait l’impasse de cette étude de sol même pour des projets importants, ce qui conduit souvent à des sinistres de plus ou moins grande ampleur.

www.zine-avocat.lu